• Alain

Photographes à l'hippodrome ...

Texte de Sergio approuvé par Momo



Un méchant vent froid de sortie d'hiver souffle sur l'Hippodrome. Nous sommes quelques uns du club à venir nous faire les dents sur la photo de sport. André arrive, lourdement équipé. Il arbore fièrement un scalp à son imposante caméra. Un souvenir des luttes passées ?  Jean-Baptiste balaie le spectacle d'un oeil qui en a vu d'autres. Les concours à Cagnes, il ne les compte plus notre ami... Gerd observe le parcours d'obstacle où montures et cavaliers s'échauffent. On dirait un sphinx. Ses yeux scrutent les scènes qu'il va capturer. Maurice est là aussi. Il a sorti le zoom king-size. Voyez-vous, l'objectif c'est un peu le status symbol du photographe. Cela vous situe immédiatement. Un quidam avec un ridicule petit hybride sur le ventre s'approche de lui sans doute pour pouvoir dire à ses enfants qu'il a parlé avec un pro. L'air à la fois intimidé et interrogateur, il demande à Maurice : "Images et Expressions ?" Maurice hoche la tête gravement. Au même moment, il se tend, il a vu... l'énorme zoom pivote sur la gauche à une vitesse stupéfiante, un bourrin refuse l'obstacle, la cavalière effectue un magnifique vol plané, j'entends un bruit caractéristique, Taraaaaaaa, le Nikon a lâché sa rafale. Maurice souffle : Je l'ai eue. Ma parole, on dirait que c'est Maurice qui l'a "descendue". Les yeux du gus se sont arrondis, sa mâchoire inférieure est tombée, il tourne les talons, il a compris... Il va sans doute mettre son APN sur Le Bon Coin et s'acheter un bilboquet.  Jean-Pierre C nous explique qu'il a photographié les chevaux avant, pendant et après. Nous approuvons en connaisseurs. Christian cherche les bons angles avec sérieux. Quant à moi je rafale passage après passage. Je trouve que ma carte flash est bien longue a enregistrer, il faudra que j'en parle à Jacques. Un peu répétitif quand même ces prises de vues de canassons... Je regarde la foule. Pour moi, le spectacle est là. Un monsieur vautré sur sa chaise ressemble à s'y méprendre à son bouledogue. Une grande élégante embrasse un petit chien boudiné habillé comme sa maîtresse. Les boutiques proposent des sodas, des cravaches, des bottes, des selles de cheval. C'est Cagnes ! Un animateur heureux

64 vues5 commentaires